dimanche, août 25, 2019
Planetepapas.com

Pourquoi faire de l’ostéopathie pour les bébés ?

faire-osteopathie-bebe-pourquoi

La Suisse fait partie des pays où il fait bon vivre. On dit également que c’est le meilleur endroit au monde pour naître. Vous attendez bébé avec impatience, mais vous vous posez encore des questions sur le suivi médical auquel il devra être soumis une fois né ? Dans cet article, nous allons précisément nous focaliser sur les bienfaits de l’ostéopathie pour votre futur bébé et sur la façon de financer les frais liés à ces soins complémentaires.

L’ostéopathie, la thérapie pour soulager le bébé

Beaucoup de jeunes parents n’ont pas le réflexe d’emmener leur nouveau-né chez l’ostéopathe, même si dans certains cas cette thérapie se révèle être indispensable. Qu’est-ce donc l’ostéopathie et pourquoi devriez-vous consulter un ostéopathe pour votre nourrisson ?

Créée par Andrew Taylor Still (1828-1917), l’ostéopathie désigne un soin non conventionnel basé sur des techniques manuelles apaisant les perturbations mécaniques du corps qui sont à l’origine de nombreux dysfonctionnements corporels. Ces perturbations peuvent toucher les humains dès la naissance. La mission principale de l’ostéopathe consiste dès lors à identifier les pertes de mobilité des structures constituant le corps humain, pour pouvoir rééquilibrer le corps dans sa globalité par la suite.

Puisque l’ostéopathie est une pratique exclusivement manuelle, le thérapeute se sert uniquement de sa main pour trouver la cause de la douleur du patient et traiter sa pathologie. Il est bon de noter que seules les manipulations myofaciales et musculo-squelettiques sont autorisées en ostéopathie.

L’ostéopathie est une véritable aide pour les tout-petits. Elle peut être bénéfique pour les troubles du sommeil liés à la perte de mobilité de certaines zones du corps, les maux de tête, les troubles digestifs (ballonnement, colique…), les désordres fonctionnels pouvant être causés par les chutes lors de l’apprentissage de la marche… L’ostéopathie est une thérapie visant à mobiliser le corps de votre bébé tout en le soulageant. En fonction de la nature du trouble, le thérapeute peut agir sur ses muscles, ses fascias, ses articulations, ses viscères…

faire-osteopathie-bebe-pourquoi-crane

Couvrir les frais des médecines alternatives pour bébé avec une assurance prénatale

Il est important de souligner qu’en Suisse, l’ostéopathie n’est pas prise en charge par l’assurance maladie de base. Ce sont les assurances complémentaires qui remboursent ces frais.

De manière générale, les parents ont plutôt tendance à entamer les démarches nécessaires pour assurer leur bébé dès sa naissance. Or, pour conclure une assurance complémentaire couvrant les soins alternatifs, tels que l’ostéopathie par exemple, les formalités peuvent être compliquées si celle-ci est souscrite après la naissance.

En effet, le moment venu, vous devrez remplir un questionnaire de santé et votre demande peut être refusée si votre bébé est malade ou s’il a déjà consulté un ostéopathe. Pour éviter ce genre de désagréments, assurez votre enfant avec une assurance prénatale, proposée notamment par Assurance-Bébé.ch. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une assurance maladie pour votre futur bébé conclue pendant la grossesse. De cette manière, vous êtes sûr que votre enfant aura droit à une complémentaire santé de qualité. Il est effectivement primordial de signer le contrat d’assurance avec la compagnie avant la naissance de votre enfant, de telle manière que l’assurance le couvrira dès sa naissance sans questionnaire de santé à compléter.

Libre choix de la caisse maladie pour la conclusion de l’assurance prénatale

Vous êtes bien entendu libre de choisir la compagnie d’assurance que vous voulez pour votre bébé. Avant de prendre une décision, nous vous recommandons toutefois de faire un comparatif d’assurances à l’aide d’un spécialiste en assurance bébé. Cela vous permettra de dénicher la caisse maladie la plus avantageuse et la plus adaptée à vos besoins.

Quand consulter un ostéopathe ?

L’ostéopathie est généralement recommandée en soin préventif et curatif. Vous pouvez vous adresser à un ostéopathe compétent dès la naissance de votre enfant. Nous avons déjà évoqué quelques problèmes nécessitant l’intervention d’un ostéopathe ; il existe encore d’autres motifs de consultation.

Comme tous les autres parents, vous souhaitez que la naissance de votre bambin se passe bien. Parfois, des complications peuvent cependant survenir. Suite à une naissance difficile nécessitant l’intervention d’un instrument comme des forceps par exemple, il arrive souvent que le bébé subisse une déformation du crâne, qui peut occasionner des troubles de croissance. Pour corriger rapidement ce problème, le recours à un ostéopathe est donc incontournable.

Si jamais votre enfant a eu une ou plusieurs fractures lors de l’accouchement, il faut également que vous le confiiez aux mains d’un bon ostéopathe. Même si votre bébé est né dans les meilleures conditions, la consultation d’un ostéopathe est toujours souhaitée. Mis à part l’accouchement compliqué, on peut citer le pied-bot, le torticolis (contracture du cou), le symbole de la tête plate ou la plagiocéphalie, des troubles ORL, crispation des bras ou des mains comme d’autres raisons pour consulter un ostéopathe.

Votre enfant peut être pris en charge par un ostéopathe à partir du deuxième ou troisième jour de sa naissance. Une fois né, votre bébé sera en pleine phase de croissance. Son corps subira des transformations progressives. Si des déformations au niveau des os du crâne ou d’autres parties surviennent, il faut les corriger immédiatement tant que sa structure corporelle est encore malléable.

Votre bébé pleure sans cesse sans aucune raison particulière ? Il pourrait bien souffrir d’un trouble fonctionnel et des séances d’ostéopathie lui feront beaucoup de bien. Pour que votre enfant grandisse favorablement, un suivi régulier par un ostéopathe est également préconisé.

La prise en charge de l’ostéopathie en Suisse

Revenons sur le remboursement des soins d’ostéopathie. La Suisse, comme la plupart des pays européens, se montre encore quelque peu réfractaire par rapport aux médecines douces, et notamment l’ostéopathie. Cette thérapie n’est donc pas prise en charge par l’assurance maladie de base ou la LAMal, qui couvre uniquement les soins de base. Il faudra souscrire une assurance complémentaire qui prendra en charge vos séances d’ostéopathie, ou le cas échéant celles de votre enfant.

Que ce soit pour les bébés ou les adultes domiciliés en Suisse, ces assurances complémentaires ne sont pas considérées comme obligatoires, mais tout de même comme nécessaires, car elles comblent les manques des soins non pris en charge par la LAMal.


Donner une note à cet article

Vous aimerez aussi les articles suivants

Partager cet article pour jeunes papas

Laisser un commentaire et/ou un conseil pour jeunes papas