Planetepapas.com

Conseils utiles pour tous les jeunes papas

Dépression post-partum : 33% des mamans sont diagnostiquées

dépression post partum

Lorsqu’on évoque le rétablissement post-partum, la première chose qui nous vient à l’esprit est  la forme physique. Il est certes important de se sentir bien dans son corps, mais qu’en est-il de notre esprit ? Se soucie-t-on des sentiments mitigés des femmes qui viennent d’accoucher ?

Lorsque vous étiez enceinte il y a quelques jours ou semaines de cela, votre bébé était avec vous à chaque instant, et vous essayiez d’imaginer de quoi il aurait l’air et à qui il ressemblerait. Maintenant qu’il est né, les choses sont probablement quelque peu différentes ; eh oui, un bébé, ça pleure, ça fait dans les couches et ça a besoin de toute votre attention.
Vous êtes fatiguée et vous vous faites du souci. Énormément de soucis. Vous êtes au bout du rouleau.

Afin de montrer au monde que la santé mentale mérite plus d’attention, la marque de soins féminins INTIMINA donne des conseils aux jeunes mamans pour les aider à mieux supporter les changements et les éventuels « effets secondaires » émotionnels qui surviennent parfois après l’accouchement.

Intimina s’est intéressée aux jeunes mamans et aux changements psychologiques et physiques qu’elles éprouvent post accouchement.

Les chiffres clés : Sondage réalisé en Aout sur 2000 mamans.

  • 7 mamans sur 10 révèlent que le rétablissement après l’accouchement est l’un des challenges émotionnels les plus difficiles qu’elles aient rencontrées:
    • 53 % ont eu des sautes d’humeur
    • 52% ont observé un changement de poids
    • 50% se sont senties désespérées
  • 1 femme sur 3 a été diagnostiquée avec des symptômes de dépression post partnum
    • 22% des femmes qui ont eu des symptômes de dépression post partnum pensent avoir été mal diagnostiquées par leur gynécologue obstétricien
    • 66% ont vu l’état de leur périnée se dégrader
    • 3 femmes sur 5 ont connu des épisodes d’incontinence après avoir accouché
    • 2 femmes sur 3 ont effectué des exercices de kegel pour renforcer leur plancher pelvien

Plus d’infos dans l’infographie ci-dessous :

dépression post partnum
dépression post partnum

Les conseils d’une naturopathe pour prévenir et lutter contre la dépression post-partum

En cas de symptômes avérés, il est important d’en parler. Le papa va ainsi jouer un rôle primordial de soutien moral et physique, dans la gestion des tâches quotidiennes liées notamment au bébé. Vous êtes le premier des confidents, celui qui va soutenir et encourager la jeune maman en proie à des doutes et une baisse de moral significative.

La naturopathie en soutien à la dépression post-partum

Afin de prévenir et lutter contre cette dépression, il est important de s’y préparer et d’avoir les armes pour la combattre en cas de symptômes. Cela passe notamment par une complémentation adaptée. A savoir consommer des Omégas 3 richent en DHA tout au long de sa grossesse pour le bon développement cérébrale du bébé et ensuite pour l’équilibre émotionnel de la jeune maman.

La phytothérapie peut également être envisagée notamment en ayant recours à une complémentation en rhodiole et en safran qui viennent lutter contre la dépression. (Attention, ne pas utiliser en cas d’allaitement, de plus, il existe des contre-indications : en parler à votre professionnel de santé avant toute utilisation).

Sans oublier, la prise de magnésium qui permet de lutter contre le stress, la fatigue, la nervosité grâce à ses effets relaxants. Je vous préconise notamment l’utilisation de D STRESS BOOSTER, complément très efficace.

Pour d’avantage d’informations, d’aide et de suivi lié à une dépression post-partum, je vous invite à consulter Elodie Jaouen, Naturopathe à Nantes. Elle consulte aussi bien à son cabinet qu’en visio.

Partager cet article pour jeunes papas
Show More

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *